Les albums de mars 2022

Stromae – Multitude

Le maestro belge ne cesse de nous faire vibrer avec son nouvel album Multitude. L’artiste poursuit son engagement et sa compassion pour les plus démunis et explore également son rapport avec la dépression et la solitude. Stromae continue de prouver son génie après déjà près de neuf ans d’absence.

Joyce Jonathan – Les p’tites jolies choses

Joyce Jonathan revient avec son 5ème album, inclus les titres “Les p’tites jolies choses”, “A la vie comme à la mort” en duo avec Jason Mraz et un EP bonus de 6 titres en collaboration avec Ibrahim Maalouf. Ses albums sont certifiés disques d’or et de platine, elle a gagné un NRJ Music Award et célébré ses 10 ans de carrière devant une Cigale complète.

Sofiane Pamart – LETTER

Le prodigieux pianiste Sofiane Pamart enchante avec son deuxième album solo LETTER. Les délicieuses mélodies sont des invitations au voyage. Elles évoquent un ailleurs ravissant, enveloppé de romantisme et de tendresse, avec un soupçon d’obscurité. C’est avec régal que nous acceptons l’invitation.

alt-j – Sand

Quel retour d’alt-J pour nous rassasier après une disette de cinq ans sans album ! The Dream est la réponse parfaite à une si longue attente. Le groupe de Leeds nous offre un clair-obscur prodigieux, à l’image d’un brumeux Get Better qui contraste avec un U&ME ensoleillé. Cinquante minutes d’évasion.

Cascadeur – Revenant

Le drôle de zèbre Cascadeur vient vous chercher pour une nouvelle sortie spatiale avec Revenant. Il vous propose un voyage stellaire, armé de ses ballades aériennes où de douces sonorités électroniques viennent parfois s’agrémenter. Un retour galactique pour le Messin, quatre ans après Camera.

Metronomy – Small World

Metronomy, c’est le Soleil. Systématiquement brillant même si parfois dans une nuance un peu plus pâle. Mais toujours, toujours, Metronomy ça réchauffe et ça fait du bien. Ce nouveau disque, Small World, ne fait que confirmer ce que l’on sait depuis un bon moment : dans le genre électro pop, ce sont eux les patrons.

Spoon – Lucifer on the Sofa

Tranquillement, Spoon fait tomber son 10ème disque, Lucifer on the Sofa, en 25 ans de carrière. Et comme d’habitude ça groove, c’est du pur indie rock tendance bluesy crade, comme on aime. Autant de facilité, ça pourrait presque devenir agaçant ! Bref, une valeur sûre, tout un tas de bombes définitives, comme à chaque fois…

Ghost – Impera

Les joyeux cramés de Ghost sont de retour avec Impera. Ce successeur spirituel de Prequelle est sur la chute des empires en pleine épidémie. Au long de 12 titres au pouvoir hypnotique, Impera est rythmé par le son de prophéties terrifiantes, dont Call Me Little Sunshine qui exprime l’essence nihiliste. 

Slash – 4

Slash, le guitariste des Guns N’ Roses mitonne entre deux tournées son hard rock personnel avec Myles Kennedy. Rien de révolutionnaire avec 4, album où Slash dégaine riffs heavy et ballades énergiques d’un classicisme assumé, mais 4 bénéficie d’un sens pro de l’énergie et de l’acoustique qui ravissent.

Jacques – LIMPORTANCEDUVIDE

Limportanceduvide Vinyle TransparentOn connaissait ce farfelu de Jacques au travers de ses expérimentations sonores entre électro-bruitiste et délire pataphysique. Eté 2021, l’entêtant Vous a levé le voile sur cet artiste fantasque, truculent musicien, acrobate des mots aux pulsions tout autant organiques qu’électroniques. LIMPORTANCEDUVIDE est l”OVNI du mois mars.

Fishbach – Avec les yeux

Voici un retour attendu. La poésie de Fishbach sait toujours capter notre époque et sa noirceur. Femme libre, multiple, magnétique, à la voix douce ou écorchée, elle s’est nourrie encore une fois des sons des années 80 pour Avec les yeux. Plongez sans attendre dans cette brume pop, entre ballades et fulgurances électriques.

Comments

mood_bad
  • No comments yet.
  • Add a comment